• Sophie Clermont

Une pieuvre harpiste se joint à l’équipe du TOO!

Mise en contexte

J’ai rencontré Sophie en 2005, à l’école. Comédienne de formation, metteuse en scène de multiples projets et spectacles, créatrice-conceptrice chevronnée, chanteuse à ses heures, coordonnatrice hors pair, spécialiste de l’événementiel et de l’animation, enseignante dévouée et novatrice, ti-boss de bécosse lumineuse, capable d’en prendre beaucoup en même temps, 5 pieds gros gros max, grand yeux allumés pas piqués des vers, bref… On se ressemble beaucoup toutes les deux! Sophie et moi, on s’est toujours aimées! Et que dire de Simon! J’oserais dire secrètement que Sophie est une grande fan. Son rire contagieux éclabousse la pièce chaque fois que Simon sort une vieille blague un peu absurde et il ne se gêne pas pour dire qu’il adore ça!


Quand j’ai su que Sophie avait envie de nouveau défi et qu’elle ferait de la place dans son agenda pour quelque chose qui l’anime, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion de lui proposer un mandat sur mesure juste pour elle! C’est avec une immense joie, un soupir de soulagement et une petite larme à l’œil que nous accueillons Sophie au sein de notre équipe du TOO! Dans les prochains mois, même années, elle pataugera autant dans les chiffres que dans les salles de spectacles. Elle partage la mission de l’Oeil Ouvert et la porte de tout son cœur, remplie de lumière! La voici déjà qui écrit pour notre blogue! Quel bonheur de la lire!

Jade Bruneau

Directrice générale et artistique du Théâtre de l’Oeil Ouvert

Un coup de téléphone pas ordinaire!

Un bel après-midi, quelque part au début de 2021, mon téléphone sonne. C’est Jade :

«Oh mon dieu, Sophie, là, je vais te dire de quoi de complètement fou, pis je me trouve vraiment nouille de pas y avoir penser avant, mais, mettons là, que la pandémie a changé ta vie, que tu as du temps et que le Théâtre de l’Oeil Ouvert est à la recherche de quelqu’un pour le poste d’adjointe administrative… Imagine le rêve! Nos cerveaux compatibles réunis! T’es la parfaite que je cherche depuis si longtemps! Celle qui comprend les chiffres mieux que quiconque, qui travaille dans le milieu artistique depuis toujours pis, la cerise sur le Sunday, on réfléchit pareil, pis…»


C’est donc suite à ce monologue inspirant, rempli d’intensité et de présages d’avenir prometteur que j’ai accepté de me joindre à cette grandissante et ô combien efficace équipe du TOO. Vous dire à quel point je suis contente! Bonheur!


Moi, la fille démunie qui, il y a quelques années, angoissait à l’idée de faire un budget, j’allais devenir adjointe administrative!


Il faut croire que, malgré que je travaillais déjà dans tous les domaines artistiques à temps plein en même temps, la pieuvre que je suis avait encore de la place pour une centième corde à son harpe…

Sophie et les chiffres!

Pour vous aider à suivre, remontons en 2014, en juin, un peu dernière minute pour la période des impôts, plus précisément. Je regarde ma boite de factures et j’angoisse. Je préfère faire du déni que d’affronter la bête. Un an plus tard, en juin 2015, la situation n’a pas changé, mis à part que je regarde maintenant 2 boites de factures depuis plus d’un an et j’angoisse toujours. Au début de 2016, un heureux concours de circonstances a mis sur mon chemin une conseillère financière qui a changé ma vie. Pour la première fois, on a pris le temps de m’expliquer ce que c’était l’Argent avec un grand A. C’est pas le démon, c’est pas inaccessible et c’est pas mal moins complexe qu’on le pense. Suffit de comprendre. Et c’est ça le problème. Nous, les artistes travailleurs autonomes, on ne nous explique rien en ce qui a trait aux finances. Pourtant, nous avons tous et chacun une petite entreprise à gérer.

La pieuvre paresseuse intelligente!

Ce que je ne vous ai pas dit, c’est que je suis paresseuse. Une intelligente paresseuse. Je comprenais maintenant très bien mes finances, mais je n’avais pas envie de passer des heures à m’en occuper. Alors j’ai cherché un outil, une application, quelque chose qui allait gérer mes revenus et mes dépenses comme par magie. Ça existe, c’est pas parfait et c’est surtout pas gratuit (remarquez l’usage d’une litote, ici). Une intelligente paresseuse… un peu cheap finalement. Je voulais quelque chose d’abordable, d’adapté à mes besoins, à ma réalité. Devant l’évidence que l'outil idéal n’existait tout simplement pas, j’ai été prise d’une motivation soudaine et j’ai ouvert Excel pour la première fois de ma vie. J’ai suivi tous les tutoriels en ligne et j’ai créé la première version d’un tableau de comptabilité pour les travailleurs autonomes, qui permet de noter les revenus, les dépenses, faire des factures, planifier un budget, produire les déclarations de taxes et qui créé une feuille bilan pour, soit amener à ton comptable, soit FAIRE TES IMPÔTS TOI-MÊME. Oui. J’ai dit toi-même. Parce qu’après 3 ans à vendre mon outil à faible coût à des amis d’amis autour de moi, j’ai compris pourquoi ça m’intéressait autant de comprendre la comptabilité d’un travailleur autonome : AIDER LES GENS.

Allier arts et chiffres!

Mon rêve est de contribuer à rendre la communauté artistique autonome dans sa gestion financière. Du haut de mes 30 ans d’expérience en… théâtre, j’avais besoin de me donner un peu de crédibilité. Je me suis donc inscrite, pendant ma léthargie pandémique, à une formation en comptabilité fiscale chez H&R Block : 98%! Propulsée par l’opportunité du poste au Théâtre de l’Oeil Ouvert et par mon éternel sentiment d’imposteure, je commencerai, en septembre prochain, un microprogramme en comptabilité à l’université. Une intelligente, paresseuse, cheap et motivée qui croit aux arts vivants, aux artistes qui les animent et leur importante santé financière… surtout à l’issue d’une pandémie qui a fortement touché le milieu culturel!

Jade et Sophie en 2006, le temps passe si vite.

Ainsi, l’appel de Jade tombait à point.


Non seulement, je venais de découvrir que mon mandat était de démocratiser la comptabilité auprès des artistes travailleurs autonomes, mais aussi que je pouvais l’étendre jusqu’à une organisation artistique et faire partie du Théâtre de l’Oeil Ouvert, dont le mandat est de… démocratiser les arts vivants!


Être sur son X, est-ce que c’est ça?


En 2021! Maintenant elles portent des lunettes..

Moi, désormais femme pieuvre, j’étends mes tentacules de la création jusqu’à la comptabilité et je compte bien, au sein du TOO et à travers ce blogue, unifier mes ventouses pour vous faire profiter de ma passion en vous partageant des solutions pour comprendre et gérer vos finances d’artiste travailleur autonome au quotidien.


Qui a dit qu’on ne pouvait pas tout faire et s’incarner comme on le souhaite?

Pieuvre un jour, pieuvre toujours!


Sophie Clermont

Une pieuvre harpiste intelligente, paresseuse, un peu cheap et motivée!

Adjointe administrative du Théâtre de l’Oeil Ouvert et médiatrice culturelle

Posts similaires

Voir tout